Emmanuelle Cosse : Ministre du Logement 2016-2017

Suite au remaniement ministériel de février 2016, Emmanuelle Cosse arrive au gouvernement.

Malgré les divergences d’opinions entre les socialistes et les Verts, membres de la majorité présidentielle, François Hollande et Manuel Valls décident effectivement de nommer Emmanuelle Cosse au poste de ministre du Logement et de l’Habitat Durable.

Emmanuelle Cosse - Ministre du Logement


Cosse, l’expérience du logement

La désormais ex-secrétaire nationale d’EELV va apporter son expérience et ses compétences en matière de logement. Elle est effectivement Vice-présidente du Conseil régional d’Île-de-France chargée du logement, de l’habitat, du renouvellement urbain et de l’action foncière depuis 2010, poste qu’elle occupe toujours officiellement à la date d’aujourd’hui.

Ce sont donc 5 ans d’expérience dans le secteur du logement qu’Emmanuelle Cosse apporte à ce gouvernement Valls.


Emmanuelle Cosse, dans la lignée de la loi Alur ?

Pour rappel, Emmanuelle Cosse succède à Sylvia Pinel, qui avait elle-même succédée à Cécile Duflot. Cette dernière a des liens très forts avec Mme Cosse puiqu’elles se sont connues et appréciées lors de leur activités chez EELV.

L’ex-ministre du logement Cécile Duflot avait beaucoup œuvré pour la mise en place la Loi Alur et l’on peut penser que la ministre Cosse devrait rester dans l’esprit et la lignée des dispositions de la Loi Alur.


Mme Cosse ministre, mais exclue de EELV !

Le prix à payer de sa nomination au gouvernement socialiste de François Hollande aura été, pour Emmanuelle Cosse, son exclusion du parti qui lui aura permise de se révéler, tout comme son mari Denis Baupin, en tant que femme politique : EELV.

Les Verts n’ont que peu goûté au manque de transparence et de communication de Cosse lors de sa nomination en tant que ministre. Elle qui avait pourtant vivement critiqué le gouvernement ces dernières années, n’aura pas su résister à l’attrait d’un poste ministériel. Les Verts ne lui ont toujours pas pardonnée.